Marie Tudor _ God save the Queen de Victor Hugo

Marie Tudor _ God save the Queen
de Victor Hugo
mise en scène et adaptation : Ema Zampa
avec Jonathan Arrial, Maxence Bayon de Noyer, Jean-Benoit Diallo, Aurélien Lejeune, Soufiane Menouni, Maëlys Simbozel, Vincent Van Damme et Ema Zampa
Régie : Sarah Dancer
Compagnie du Rubis
Classique punk
Théâtre Espace Saint Martial; Festival Avignon Off
22h15; durée 1 h 45 mn






Superbe idée que d’avoir situé ce Marie Tudor Hugolien, classique s’il en est, à l’époque de l’apogée du punk anglais.


Cela pourrait éventuellement choquer les puristes de mêler, voire de mélanger l’œuvre du maître et les traces que ces rebelles qui hurlaient « NO FUTURE » ont pu laisser dans notre imaginaire collectif. Mais Hugo lui même ne clamait-il pas son refus des règles et des modèles ?


Le rapprochement, pour osé qu’il semble être, est efficace, pertinent et judicieux : oui, cette reine, ses vassaux et tous les protagonistes de cette tragédie n’ont plus de règles, plus de code d’honneur … no future toujours ...


Le « God save the Queen » des Sex Pistols en introduction, puis Le « Come as you are » de Nirvana chantonné par Fabiano, et l’inévitable « London calling » des Clash hurlé par la bande nous mettent dans cette ambiance musicale soulignée par le côté trash des décors et des costumes.


La metteuse en scène, Ema Zampa, à réussi à mettre en avant le côté suicidaire des personnages et l’inévitable descente aux enfers qu’ils vont vivre.


Les acteurs sont tous criant de réalisme, et la reine, admirablement campée par Ema Zampa, ceinte de l’Union Jack, est inquiétante et sulfureuse à souhait.



Un spectacle à voir de toute urgence !



On ne peut que souhaiter un succès mérité à cette pièce et à cette troupe pour ce festival d’Avignon 2019 et ... pour la suite !







Philippe Chassang
vendredi 5 juillet 2019












Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Swingirls Féminines Prouesses

Lise Bouvier Quartet à Pierrelatte

Vous me reconnaissez ?