Acid Cyprine

Acid Cyprine





Auteur : Création collective

Metteur en scène : Alexandre Pavlata

Interprètes : Inès Lopez, Stéphane Duperay, Clara Marchina, Pauline Woestelandt, Claire Dosso

Diffusion: Aurelien Lorillon, Fabrice Peineau

Compagnie Sapiens Brushing

Festival Avignon Off 2021

à 16h25 ; durée : 1h15

Factory théâtre de l’Oulle

genre : Théâtre contemporain







Comme toujours avec les mises en scène du grand Alexandre Pavlata (metteur en scène de l’incroyable Garden Party et acteur dans l’irracontable Francky O’Right, voir nos chroniques Avignon 2017 et 2018) , il faut s’attendre à ce que tout semble partir un peu dans tous les sens, le foutraque sublimé et maîtrisé !



Le propos est ici forcément féministe.



Le spectacle commence par l’insupportable chanson « Libérée, délivrée » (Anaïs Delva, la chanteuse de la version française a présenté publiquement ses excuses!) et finit par cette phrase déclamée : « ça manque un peu d’amour »…



Entre les deux, plein de sketchs parfois clownesques très réussies et de saynètes variées qui s’enchaînent allègrement, avec de très nombreux gags, moult ruptures, voire même un quatrième mur facétieusement et régulièrement franchi pour notre plus grand plaisir.



C’est puissamment drôle, même si les thèmes abordés le sont moins : le viol, le machisme, le regard des hommes, la liberté d’expression, la tentation, la censure, l’éducation.



Certains tabous sont mis à nu et les clichés énumérés ad nauseam !



Je garde en mémoire, entre autres, ces hilarantes Belle au bois dormant, Blanche neige et Cendrillon et ces discussions entre mecs qui … euh, je vous laisse la surprise ...







Encore un grand coup de cœur évidemment mérité pour cet Avignon OFF Opus 2021 !







Philippe CHASSANG

lundi 27 juillet 2021


Tout Est Art Production



 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Trois Ruptures