l'age libre

"l'age libre" écriture collective


Mise en scène  Maya Ernest. 
 

de et avec Agathe Charnet, Lillah Vial, Lucie Leclerc, Ines Covile, Agathe CHARNET


(Avignon, 22-07-2017, 19h35)



l'age libre :

«  Via, via, vieni via con me,
Entra in questo amore buio,
Non perderti per niente al mondo...
Via, via, non perderti per niente al mondo
Lo spettacolo d'arte varia
Di uno innamorato di te... » *



Un ring de boxe. Cordes lumineuses rouges, quatre filles en Kimono s'échauffent lorsque nous arrivons dans la salle.


Elles vont, par touches successives - empilant les strates de souvenirs épars d'une multitudes de femmes, elles et les autres, tant d'autres, toutes les autres – mimer, clamer , hurler, susurrer, murmurer, chanter, danser les amours perdues, retrouvées, les espoirs, les regrets et les remords. On traverse et partage toutes les émotions : joie, plaisir, béatitude, fierté, exaltation mais aussi tristesse, abattement, nostalgie, désolation et souffrance.


Chaque actrice et chanteuse et musicienne - violoncelliste-  apporte sa personnalité, sa voix, son style et se fond dans une représentation cohérente.


On est en permanence sous le charme de cet appel irrésistible du désir féminin … 
 

La mise en scène précise, efficace, met en valeur tout ces personnages et sublime le texte « Fragments d'un discours amoureux » de Roland Barthes dont s'est inspiré ce spectacle.


Allez découvrir sans attendre cet excellent, rafraîchissant et jubilatoire spectacle au théâtre des Barriques.



Notre « Coup de coeur » Avignon 2017




* Paolo Conte « Via con me (It's wonderful) »
(Vas-t'en, vas-t'en, vas-t'en avec moi
Entre dans cet amour obscur,
Ne te perds pas pour rien au monde...
Viens, viens, ne te perds pas pour rien au monde
Le spectacle d'art varie
De celui qui est amoureux de toi…)



Philippe Chassang

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ah qu’il est bon d’être une femelle de et avec Céline Frances

Les précieuses ridicules de Molière par la compagnie Art’scenic

Seule(s) en scène de : Claire Olier